gerard_Pesson

Gérard Pesson

Il poursuit d’abord des études de lettres et musicologie à la Sorbonne où il soutient une thèse sur L’Esthétique de la musique aléatoire, avant d’entrer dans les classes de Betsy Jolas et d’Ivo Malec au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où il obtient deux premiers prix dans les classes d’analyse et de composition. En 1986, il fonde la revue de musique contemporaine Entretemps. La même année, il devient producteur à France Musique. Premier prix du Studium de Toulouse en 1986 pour Les Chants Faëz, il est lauréat du concours «Opéra autrement» pour Beau Soir créé en version de concert au Festival d'Avignon 1989, puis donné en version scénique à Musica en 1990. Gérard Pesson remporte en 1996 le Prix Prince Pierre de Monaco. Il est pensionnaire à la Villa Médicis d’octobre 1990 à avril 1992.
Gérard Pesson se consacre plus particulièrement depuis 1988 à la musique de scène notamment avec le chorégraphe Daniel Dobbels pour lequel il crée les musiques originales de ses spectacles. Ses œuvres ont été jouées par de nombreux ensembles et orchestres en France et à l’étranger : Ensemble Fa, 2E2M, Intercontemporain, Itinéraire, Ensemble Modern, Klangforum Wien, Ensemble Recherche, Ensemble Ictus, Alter Ego, Accroche Note, Erwartung, Orchestre national de Lyon, Orchestre national d'Île-de-France, etc. Son opéra Forever Valley, commande de T&M, sur un livret de Marie Redonnet, a été créé en avril 2000 au Théâtre des Amandiers de Nanterre. Son opéra Pastorale, d'après L'Astrée de Honoré d'Urfé a été créé à Stuttgart en mai 2006 en version de concert puis en France, à Paris, au Théâtre du Châtelet en 2009 en version scénique. Il est professeur de composition au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

 


© 2017 Le Balcon