christophe_desjardins

Christophe Desjardins, alto

Christophe Desjardins, altiste, est engagé avec constance et passion dans deux domaines complémentaires : la création, pour laquelle il est un interprète très recherché des  compositeurs de classe internationale, et la diffusion du répertoire de son instrument auprès du plus large public. Il a créé en soliste des œuvres de Berio, Boulez, Boesmans, Jarrell, Fedele, Nunes, Manoury, Pesson, Levinas, Harvey, Stroppa, Pintscher, Widmann, Cresta, Sebastiani et Rihm. Il joue en soliste avec des orchestres comme le Concertgebouw d’Amsterdam, les NDR, WDR et SWR Sinfonie Orchestern, l’Orchestre de la Fondation Toscanini, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre Symphonique Portugais et bien d’autres ensembles et orchestres en Europe. Il a développé une relation avec plusieurs chœurs avec lesquels il joue en soliste: Helsinki Chamber Choir, Les Cris de Paris, l’Ensemble Solistes XXI. Il est membre de l’Ensemble Intercontemporain, après avoir été alto solo au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles.

Sa discographie reflète la singularité de son parcours; les disques qu’il a conçus et enregistrés pour le label Aeon ont reçu les plus hautes récompenses: «Voix d’alto» consacré à Luciano Berio et Morton Feldman, a été récompensé par un Diapason d’or, 4 F de Télérama, le Choc du Monde de la Musique, le Grand Prix du Disque de l’Académie Charles Cros. Sa monographie Emmanuel Nunes et le double CD Alto/Multiples ont été unanimement salués par la critique. Christophe Desjardins a créé en 2007 la monumentale Partita I de Philippe Manoury, pour alto et électronique en temps réel, qui utilise la technique de captation du geste, ouvrant une nouvelle ère dans le développement des musiques mixtes. L’œuvre a fait l’objet d’importantes tournées internationaleset son enregistrement pour le label Kairos a reçu le Diapason d’or.  Ses partenaires habituels de musique de chambre  sont Teodoro Anzellotti, accordéoniste, Daniel Ciampolini, percussionniste, et Philippe Cassard, pianiste. Pour faire découvrir et percevoir autrement la musique, il crée des spectacles avec d’autres arts, poésie, danse, vidéo: Il était une fois l’alto, Alto/Multiples, Harold et son double, Chansons d’altiste, Caldo Disio. Christophe Desjardins joue un alto de Francesco Goffriller, fait à Venise vers 1730.

christophedesjardins.com

 


© 2017 Le Balcon