emilie aussel le balcon bio

Émilie Aussel, vidéaste

Diplômée des Beaux-Arts de Montpellier en 2001, et de la Villa Arson à Nice en 2003, Emilie Aussel a terminé sa formation au Fresnoy, Studio national des arts contemporains, à Tourcoing, en 2006.

Elle a réalisé des vidéos, « Le sourire » (DV n&b, 13 min, 2004), « Edenville » (DV cam > béta et DVD, 16 min, production de l’Ecole des Beaux-Arts de Montpellier, 2008), des court-métrages, « Scrubbing » (super 16 > béta numérique, 7min, projet de commande européen, 2004), « Pris au souffle » (super 16 > béta numérique, 15 min, production Le Fresnoy, 2005), « L’ignorance invincible » (super 16 > 35 mm, dolby SR, 21 min, co-production le G.R.E.C et Shellac Sud, 2009). Ces vidéos et films ont été montrés dans des festivals en France et à l’étranger (Pantin, Aix-en-Provence, Vila do Conde, Genève).
Elle a aussi réalisé des installations vidéos, « Blade affection » (installation pour 3 écrans, son 5.1 (ou stéréo, et performance live pour multi-écrans, voix et électronique, production Le Fresnoy, Abbaye de Royaumont, 2006) et « Hoover » (installation vidéo - boucle, HD > DVD, production Le Fresnoy, 2006).

Au fil des années, son parcours lui a permis d’expérimenter différentes formes du récit, d’explorer les matières de l’image et du son, ainsi que plusieurs approches du montage. Son travail personnel a évolué vers un cinéma plus narratif, sans renier ses origines, mais en s’en nourrissant.

Parallèlement à ses films, elle collabore à des créations théâtrales et musicales pluridisciplinaires et élabore ainsi des récits ou/et des installations vidéos destinées à la scène. Elle a ainsi travaillé avec la compositrice Claire-Mélanie Sinnhuber pour « Blade affection » en 2006 (performance live pour multi-écrans, voix et électronique, co-produite par le Fresnoy et la Fondation Royaumont). La même année, elle réalise un tryptique vidéo pour un duo de danse créé et interprété par Philippe Blanchard (SWE/FR) et Gemma Higginbotham (UK). En 2010, elle a crée un dytique vidéo pour « Contrôle d’identité », pièce théâtrale écrite et mise en scène par Alexandra Badea.

Actuellement, elle travaille sur « Orimita » spectacle lyrique de Claire Renard (compositrice), pour lequel elle va créer un dispositif vidéo multi-écrans et collaborer à la scénographie. La création est prévue pour 2012.

Elle prépare son prochain film, « Do you believe in rapture? » un moyen-métrage produit par Shellac Sud, avec le soutien du Fresnoy, qui sera prochainement tourné à Marseille.

---

site officiel d'Émilie Aussel

 


© 2017 Le Balcon