Norma NAHOUN 220x220

Norma Nahoun, soprano


La saison 2016-2017 marque les débuts de la jeune soprano française à l’Opéra de Metz, de Limoges ainsi qu’au Mozarteum de Salzburg avec l’ensemble le Balcon. Cette saison est synonyme de découverte, quatre très belles prises de rôle sont à venir dont notamment Lucy dans Le Téléphone de Menotti et Solveig dans Peer Gynt en Norwegien.

La saison passée elle a fait des débuts remarqués dans Massenet à l’Opéra de Montpellier, avec l’orchestre National de Lyon sous la direction de Leonard Slatkin ainsi qu’en Gretel à l’opéra de Nantes et Angers.
Début 2016, Norma revient à l’opéra National de Lorraine et embarque avec Maestro Ivan Fischer et le Budapest Festival Orchestra pour une tournée européenne majeure du Requiem de Mozart et de la Flute enchantée.
Lors de la saison 2014-2015, elle chante Jacqueline (Fortunio, Messager) à l’Opéra de Saint-Etienne et Barbarina lors du prestigieux Festival d’Edinburgh. Norma participe à une tournée de concert avec l’Orchestre symphonique de Tours et avec le KammerOrchester Stuttgart. Elle fut invitée par Ivan Fischer à chanter Papagena avec le Budapest Festival Orchestra, rôle qu’elle reprend ensuite à l’Opera National de Paris avec succès. Elle participe également à une tournée la menant à Munich, Vienne et Versailles avec le Bayerische Rundfunk Orchester dirigé par Ulf Schirmer.

2013-2014 Norma fut invitée à chanter lors du Mostly Mozart Festival à New York (Barbarina dir. Ivan Fischer) et se produit dans les rôles de Nannetta (Falstaff, Verdi) à l’Opéra de Tours, Laoula (L’Etoile, Chabrier) à l’Opéra National de Lorraine, Colette (Le devin du Village, Rousseau) au Grand Theatre de Geneve, Frasquita (Carmen, Bizet) au Semperoper de Dresden, Lisette (La Rondine, Puccini) à l’Opera National de Lorraine.

La jeune soprano née à Paris, fut membre de la jeune troupe de l’Opera de Dresden (Semperoper) de 2012 à 2014 où elle apparait lors de diverses premières comme « Carmen » (Frasquita), « King Arthur» (Philidel), « Das geheime königreich » (Die Königin). Pendant ses études à la Hochschule für Musik de Berlin, elle remporte le Grand prix de la mélodie française de Toulouse, ainsi que plusieurs prix au concours DEBUT en Allemagne et lors de sa participation à la Hanns Gabor Belvedere competition. Elle reçoit le prix voix et celui des amis du festival des académies du Festival de Verbier en Suisse et du Festival d’Aix en Provence.

---

normanahoun.com

 

 


© 2017 Le Balcon