Yann CHAPOTEL 220x220

Yann Chapotel, vidéaste

 

Yann Chapotel, né en 1972 à Saint-Ouen, étudie le cinéma à l’Institut Supérieur d’Études Cinématographiques puis à l’Université Paris VIII. Il réalise en 1994 son premier court-métrage, La Jeune fille à la fenêtre, tourné en super 8 lors d’un voyage de trois mois en Inde.

Après s’être exercé aux différents métiers de l’image et du son sur des plateaux de tournage, il met en scène en 1999 son second court-métrage, Ricochet, avec l’aide du Conseil Régional des Pays de la Loire. D’autres courts suivront, prenant le chemin de l’expérimentation formelle autour de la thématique du Temps et de sa représentation. Tentative d’épuisement d’un lieu parisien est notamment sélectionné dans de nombreux festivals internationaux et remporte six prix dont quatre prix du meilleur film.

En 2004 il commence le projet 16h16, compte rendu vidéo méthodique et minimaliste de son quotidien à seize heures seize. 

Depuis 2007 il est également le monteur des films de l’artiste Camille Henrot, dont Le Songe de Poliphile, présenté à la Quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes en 2011 et Grosse fatigue, Lion d’argent à la Biennale de Venise 2013. En 2011, il réalise Animal locomotion, une installation vidéo pour 10 écrans au musée d’Art concret de Mouans-Sartoux dans le cadre du festival du film autoproduit Cinémabrut.

En 2012, il entame une collaboration avec l’ensemble musical Le Balcon. Celle-ci se prolonge en 2015 avec la création de scénographies vidéos pour deux opéras mis en scène par Jacques Osinski au théâtre de l’Athénée-Louis-Jouvet, Avenida de Los Incas 3518 de Fernando Fizsbein et Lohengrin de Salvatore Sciarrino. Pour ce travail, il obtient le Prix de la Critique du meilleur créateur d’éléments scéniques pour un spectacle musical.

En 2016, le scénographe Richard Peduzzi l’invite à concevoir et réaliser les vidéos animant l’intérieur des vitrines de l’exposition historique de Chaumet à la Cité Interdite de Pékin.

Par ailleurs, le dessin et la photographie prolongent son activité de vidéaste, questionnant le hasard ou encore la tension formelle entre continuité et discontinuité.

 

yannchapotel.com

+ d'infos

 

 

 

 

 


© 2017 Le Balcon